# En mode totale gratitude

Publié le : 26/03/2019 17:14:13
instant blog , must read

# En mode totale gratitude

Oui, on sait dire MERCI, on dit même plutôt « merci beaucoup ».

l'instant blog par Valérie Journois

On a toujours du mal à tourner la dernière page d’un livre de Delphine de Vigan. « Les Gratitudes » son dernier roman n’échappe pas à la règle et nous laisse doublement orpheline lorsque la page se tourne après la mort du personnage principal.

D’autant que le roman est court, à l’instar du précédent « les Loyautés ». On se dit d’ailleurs qu’il aurait pu être plus dense, qu’on aurait aimé qu’il soit plus fouillé, que l’auteur nous laisse plus longtemps goûter de son talent. Mais l’histoire est bien tournée, les personnages attachants, et malgré des ficelles parfois faciles, on s’est immergé dans ces vies de papier. Bref, on a aimé.

Pourtant cette lecture d’un soir nous hante… Elle nous hante parce qu’elle a éveillé en nous un sentiment de culpabilité. Car finalement, faisons nous preuve de gratitude ? Oui, on sait dire merci, on dit même plutôt « merci beaucoup », « merci infiniment », « mille mercis » ou encore « vraiment, merci ! ». Mais on le dit pour des petits riens, des petites choses du quotidien, un service rendu, un truc de boulot.

Mais pour ce qui compte vraiment, ce qui impacte nos vies durablement ? Ben non, pas forcément, pas vraiment, enfin, on n’est pas bien sûre. Du coup, nous, pour nous libérer de ce poids qui nous pèse depuis que s’est tournée la dernière page de ce livre, pour être en paix avec nous-mêmes, en harmonie dans notre vie, aujourd’hui on a dit MERCI.

A nos parents, notre chéri, nos enfants, nos amis. Merci pour les bons moments et même pour les moins bons, merci pour la présence, même à distance, merci pour les rires, les joies, mais aussi les pleurs, les cris ou les silences, merci pour la compagnie, merci pour ce qui fait le sel de notre vie. Séquence émotion ou pas, chacun le gère à sa façon. Gratitude au singulier ou gratitudes au pluriel en mode XXL, peu importe. Témoigner de la gratitude, c’est donner. Et donner c’est aussi recevoir. Nous, ce soir, on a le cœur qui bat mieux. Merci la Gratitude !