# Podcasts émois

Publié le : 30/04/2018 17:09:00
moodies

# Podcasts émois

Avant on écoutait la radio, maintenant on podcast !

l'instant blog par Valérie Journois

Avant on écoutait la radio, les grandes ondes pour les infos, la FM pour la musique. On enregistrait ses émissions de musique sur des cassettes et on s’évadait grâce à nos baladeurs. C’était il y a looooongtemps ! Après on a migré vers l’image. Avec la télé et les 500000 chaînes de la télé satellite, les ordi partout dans nos vies, les smartphones…

Aujourd’hui l’audio fait son come back, mais avec un son individualisé. Un son que l’on choisit. Le roi de la tendance c’est le Podcast, ie l’accès illimité via le web à des émissions de radio que l’on écoute quand on veut et où on veut. Émissions déjà diffusées ou pas encore diffusées. Émissions produites pour l’antenne live ou créées spécifiquement pour une écoute numérique, les fameux « podcast native ». Nous on est fan du genre.

D’ailleurs on a plein de podcasts chéris, ceux pour l’info, pour la culture, pour le business, pour la musique, pour le bien être, pour le partage d’expérience, pour la girl attitude, etc… Le fait de pouvoir choisir d’écouter ce qui nous fait envie au juste moment propice à une vraie bonne écoute, c’est un pur plaisir. Dans le métro, en séance running, en mode méditatif devant sa fenêtre en regardant la pluie tomber, au boulot pour chercher l’inspiration au son d’un contenu pro, devant la planche à repasser… Ah oui, on dit merci au génie qui nous a inventé le podcast !

D’autant qu’au-delà de cette liberté qu’il offre, le podcast c’est aussi l’accès à une forme d’intimité. Et ça nous touche. Ces émissions auxquelles on s’abonne, c’est un lien particulier que l’on crée avec un animateur, une équipe. Si on s’attache à un podcast, c’est parce que son contenu est direct, proche de nos centres d’intérêt, de notre quotidien. C’est particulièrement vrai dans le cas des podcast native. Prenez Generation XX, où d’ailleurs Claire des huilettes a raconté son parcours, l’histoire de la création de la marque avec sa cops Pascale. Le contenu sur des « startupeuses » est super intéressant, le ton est cool, en mode « tu » et c’est comme si nous on y était, qu’on partageait ce moment privilégié en live. C’est une écoute riche, positive, vivante et après tant d’années de mass media, un retour à l’authenticité et à la simplicité.