# Etes-vous vegan ?

Publié le : 18/04/2017 15:47:21
instant blog , moodies

# Etes-vous vegan ?

On entend dire vegan par-ci, vegan par là…

l'instant blog par Valérie Journois

Et on sent bien que le véganisme pourrait bien devenir la doctrine nutritionnelle et éthique du 21è siècle. Entre la nouvelle lubie people, le conseil de santé diététique ou la vigilance cruelty free, comment appréhender ce végétalisme de l’extrême ?

Aujourd’hui la nouvelle it attitude c’est de s’afficher vegan. Parce qu’être végétarien, c’est bien, mais c’est le B. A. BA : on évacue toute chair animale du menu et on oublie viande, volaille, charcuterie, poisson et fruits de mer. Etre végétalien, c’est déjà aller un cran plus loin et supprimer tout produit d’origine animale de l’alimentation. Donc ni produits laitiers, ni œufs, ni miel… on fonce sur les légumineuses, céréales, fruits, légumes et basta ! Mais pour nombre de stars, intellectuels, sportifs de haut niveau, la vraie positive attitude, celle qui mise sur le sain et l’éthique, c’est le véganisme. Ca dépasse de loin l’alimentaire. C’est un lifestyle qui implique le respect de la vie sous toutes ses formes, la compassion, la paix et la non-violence envers tous les êtres sensibles. Selon Donald Watson, qui lui donna son nom en 1944, les vegans adoptent « une philosophie, un art de vivre qui cherche à exclure autant qu’il est pratiquement possible toutes les formes d’exploitation et de cruauté envers les animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller ou tout autre but… ».

Donc, concrètement, ça donne quoi ? Pas de lait, car il résulte de l’exploitation de vaches enfermées et inséminées sans relâche. Pas de cuir, car il provient de la chasse ou de l’élevage. Pas de fourrure, car elle suppose le meurtre gratuit d’animaux en liberté, etc, etc… Les restos fleurissent, les blogs et sites web, aussi. Le milieu de la mode à l’instar de Stella Mac Cartney, militante de la première heure, se met également au diapason et propose, vêtements, sacs et chaussures en cuir végétal, faits à la main, à base de fibres synthétiques et organiques et de matières végétales, sans utilisation de colles issues de gélatine de poisson. Et l’univers des cosmétiques s’y met aussi, parce que repulper ses lèvres avec un produit contenant du collagène animal ou utiliser un shampoing à la kératine, c’est juste pas possible. Et de fait, on voit apparaître une cosmétique vegan, une « cosm’éthique », ne contenant rien qui vienne de l’animal et totalement cruelty free, ie non testée sur les animaux.

Le Mahatma Ghandi dit un jour que « la grandeur d’une nation et ses progrès moraux se mesurent à la manière dont elle traite ses animaux ». Les vegans lui donnent raison et se comportent en dignes héritiers de ce maître de vie. Et vous, qu’en dites vous ?