# Carole Martinez

Publié le : 05/02/2018 19:15:46
instant blog , must read

# Carole Martinez

De Carole Martinez, on a lu tous les romans...

l'instant blog par Valérie Journois

On les a même dévorés. Et quand on les a posés, ils nous ont longtemps accompagnés.
Avec « Le cœur cousu » publié en 2007, l’auteure nous faisait suivre le chemin sinueux, tortueux et merveilleux d’une femme hors du commun et de sa filiation, dans l’Andalousie de la fin du XIXè siècle. Elle signait en cela une épopée lyrique, un conte magique et fantastique, dans tous les sens du terme.

« Du domaine des murmures » paru en 2011 lui valut le prix Goncourt des lycéens. C’était mérité, on aurait même souhaité qu’elle soit plus reconnue encore, tant l’histoire d’Esclarmonde nous avait émue. Car cette très jeune femme choisit d’être recluse, de vivre emmurée et se donner à Dieu, plutôt que mariée de force, et elle influe in fine sur le destin du fief de son père, projetant sa propre destinée très loin de sa petite prison.

Son dernier opus, « La terre qui penche » sorti en 2016, est tant un hymne à Dame nature qu’une odyssée fantastique décrivant ce voyage initiatique qu’est le passage de l‘enfance à l’âge adulte. Ce roman onirique, poétique, sublime, nous a fait voyagé dans le temps, dans un monde où la Nature domine et dicte encore sa loi. Il nous a aussi livré le portrait de cette petite Blanche qui plie mais ne rompt pas et force notre admiration. Carole Martinez possède une imagination fertile et puissante et met tout son talent à nous dresser, sur fond de Moyen-âge, des portraits de femmes fortes, déterminées, résignées à ne pas s’oublier. Ces romans claquent comme un chant de liberté à la poétique mélodie.

C’est beau, c’est pur, c’est rare !