# Ce n’est pas un film, c’est un bonbon

Publié le : 27/02/2017 17:51:04
instant blog , must see

# Ce n’est pas un film, c’est un bonbon

Autant vous le dire tout de suite, on a adoré La la land

l'instant blog par Valérie Journois

On est sorti de la salle par un dimanche soir un peu froid et pluvieux avec le sourire aux lèvres et la tête dans les étoiles de la « City of Stars » ! Car ce film est juste jubilatoire ! C’est du soleil en injection pure, un super power shot, une cure de jouvence. Colorée, gaie, pétillante, cette comédie romantique, partiellement chantée et très musicale, est vivifiante, revigorante. Le traité résolument vintage contribue à donner à La la land le goût d’un bonbon acidulé : couleur, costumes, décors, image vive, rythme assez lent… on prend son temps, on savoure, on se détend, on s’amuse, on se délecte.

Et on se laisse emporter par l’histoire de ces wanabee : elle se rêve en actrice, il rêve d’exercer ses talents de pianiste dans son propre club de jazz. Ils s’acharnent, jusqu’à l’humiliation parfois, s’entêtent puis abandonnent… avant de reprendre leur destin en main pour accomplir leur rêve. Les deux acteurs sont crédibles, et chacun dans son rôle d'artiste au rêve impossible est touchant. Et puis ils sont beaux, ils s’aiment, se sont aimés, s’aimeront encore… who knows ? On est sous le charme du duo formé par Emma Stone et Ryan Gosling (lui, on le surkiffe !) et on adhère à la love story.

Alors oui, la la land est une histoire d’amour, mais pas que… Damien Chazelle a ici réalisé un film sur les rêves impossibles et sur leur prix. Le rêve de Mia de devenir actrice et celui de Sebastian de sauver le jazz vont les réunir puis les éloigner. En somme, ils seront heureux mais pas à deux. Et cette fin vient confirmer ce qu’on savait déjà : La la land est un vrai beau film, pas une bleuette de midinette.