# Le Gyrotonic

Publié le : 19/03/2017 18:29:48
instant blog , must try

# Le Gyrotonic

Né aux Etats-Unis dans les années 80, le gyrotonic est en train de s’imposer en France comme the nouvelle discipline incontournable pour modeler son corps…

l'instant blog par Valérie Journois

Après le pilates, le yoga, le tai chi, faut-il s’embarquer dans cette nouvelle aventure ? Nous on a testé et on vous dit “oui”, sans hésiter. On s’explique !

Déjà, pour la petite histoire, sachez que le gyrotonic a été inventé par Julio Horvath, un ancien danseur professionnel. Ayant fait le tour de ce que les autres disciplines pouvaient apporter, il a imaginé une nouvelle méthode pour améliorer souplesse et posture tout en développant des muscles fins et harmonieux. Puis il a créé un système de machines assez impressionnantes, dont les poids, sangles et poulies entraînent des mouvements rotatifs, en “3 D", et ce pour faciliter la pratique et accélérer l’acquisition de résultats.

Autant vous le dire tout de suite, quand on entre dans la salle, on s’attend plutôt à une séance de torture qu’autre chose. Puis on s’harnache, on s’installe, on commence les exercices. Et il faut reconnaître que ces gestes harmonieux, souvent inspirés de la natation, et la respiration synchronisée à l’effet booster font instantanément du bien. On s’éclate même dans cette chorégraphie de cercles, vagues ou spirales que nos bras, nos jambes et notre buste réalisent en synchro. Les postures sont tenues peu de temps, elles s’enchaînent comme une danse, au rythme de la respiration. Tous les muscles de notre petit corps sont sollicités et notre colonne vertébrale joue pleinement son rôle d’axe majeur. On est détendu mais tonique. Une vraie détox feelgood.

Et côté résultats, ça donne quoi ? On gagne en souplesse et on muscle tout son corps en profondeur, sans se faire mal. On active sa colonne vertébrale et on se tient (enfin) correctement, comme dirait maman : bien droite, les pectoraux en avant et sans cambrure exagérée. Last but not least, on s’affine car les muscles s’étirent : pas de gonflette mais du beau muscle fuselé et bien dessiné. Une promesse plutôt alléchante, non ?